Vitry-sur-Seine.

Direction pédagogique Florian Sitbon Florian Sitbon

École / Cycle de formation Niveaux 1 et 2 / Cycle de formation Niveau 3 / ADMISSIONS / Contact
<
DU 23 AU 26 FÉVRIER // JE SUIS PRÊT POUR L'HISTOIRE DE TOUS LES HOMMES MORTS QUI À LA FIN ONT VU MON VISAGE

retour

Voir toutes les représentations de nos élèves et profs

DU 23 AU 26 FÉVRIER // JE SUIS PRÊT POUR L'HISTOIRE DE TOUS LES HOMMES MORTS QUI À LA FIN ONT VU MON VISAGE

Du 23 au 26 février 2016
à 19h
au Théâtre La Loge
77 rue de Charonne - Paris 11e
M° Charonne / Bastille / Ledru-Rollin
Réservation
info@lalogeparis.fr
Tel. 01 40 09 70 40
Tarifs
Plein / 16€
Medium / 12€
Réduit / 10€

------

Création
Collectif ADM et Compagnie Le chant des rives
D'après
« Room 164, El Sicario », un film de Gian Franco Rossi Et « El Sicario » article parut dans le Harper's de Charles Bowden
Collaboration artistique, traduction
Sarah Tick
Interprétation, adaptation
Thomas Matalou
Aide technique précieuse
Julien Crépin

------

Je suis prêt

Un documentaire.

Un article.

Ces deux points de départ traitent d'une réalité actuelle. Violente.

Comment la représenter sur un plateau ? Comment relater une vérité qui s'infiltre dans l'équilibre de notre existence avec l'outil du théâtre ?

Comment garder l'idée du politique au sein d'une proposition artistique ?

Je voudrais interroger avec le plateau, ce lieu de parole qui nous renvoie à notre propre incapacité à pouvoir « changer les choses ».

A travers ce documentaire, essayer de représenter une figure qu'on ne sait si elle est réelle ou non, si elle a existé ou non. Et par l'intermédiaire d'un article de presse, replacer cette violence dans un quotidien, dans une réalité, qui ne peut que nous effrayer.

Une sorte d'exercice de style au plus profond des ténèbres, en représentant un homme affranchi de toute moralité, qui tente de relater, de représenter, ce qu'a été sa propre existence au service du diable. La question étant de savoir si la rédemption est réellement possible à la suite d'un récit qui ne laisse guère la place à l'espoir.

« La seule raison de ma présence ici est que Dieu m'a sauvé. Je me suis repenti. Apres toutes ces années je suis en train de parler avec vous. Je dois revivre des choses qui sont mortes pour moi. Je ne veux pas faire partie de cette vie. Je ne veux pas connaître les nouvelles. Vous devez écrire cela pour que les autres sicarios sachent qu'il est possible de partir. Ils doivent savoir que Dieu peut les aider. Ils ne sont pas des monstres. Ils ont été entrainés comme les forces spéciales de l'armée. Mais ils ne réalisent jamais qu'ils sont entrainés à servir le diable ».

« J'ai maintenant revécu quelque chose que je n'aurai jamais du rouvrir. Etes vous le moyen d'atteindre les autres ? J'ai prié Dieu en lui demandant ce que je devais faire. Et vous êtes la réponse. Vous allez écrire cette histoire parce que Dieu a un but dans le fait de vous faire écrire cette histoire. Dieu vous a donné cette mission. Personne ne peut comprendre cette histoire en dehors de ceux qui sont dans cette vie. Et Dieu vous dira comment écrire cette histoire. » "El Sicario"