Vitry-sur-Seine.

Direction pédagogique Florian Sitbon Florian Sitbon

École / Cycle de formation Niveaux 1 et 2 / Cycle de formation Niveau 3 / ADMISSIONS / Contact
<
N'Doye

retour

Voir tous les professeurs et intervenants

Fatima N'Doye

Danseuse, chorégraphe et metteur en scène./p>

Après une formation de comédienne à l’école Florent, elle signe la mise en scène en 1998 de Méphisto de Klaus Mann, d’après l’adaptation théâtrale d’Ariane Mnouchkine. Elle joue au théâtre La Confesione, dans une mise en scène de Walter Manfré au Théâtre du Rond-Point, puis Love Letters, mis en scène par Rodolf Garzareck et assiste Yong Won Han à la mise en scène de Entre la fourchette et la baguette. En 2002, elle décide de se consacrer à la danse, sa formation initiale, et intègre l’école du Studio Harmonic. En tant que danseuse contemporaine, elle travaille avec Karine Saporta à la création de Lettre à un ami d’Afrique (festival de Carthage et festival d’Uzès Danse), puis avec Maria La Ribot pour le spectacle 40 Espontaneos (Festival de la Bâtie/ Genève) et avec la compagnie L et S pour un duo chorégraphié par Eric Senen: Camera Lucida, présenté au Point Ephémère en janvier 2007, puis aux Plateaux du Val de Marne ainsi qu’au théâtre de Mains d’oeuvre en septembre prochain.

Son travail est aujourd’hui essentiellement orienté vers l’alliance de ces deux disciplines, le théâtre et la danse. A ce titre, elle enseigne l’expression scénique à des danseurs et a participé en tant que chorégraphe à La douleur de la cartographe, mise en scène par Camille Chamoux au Lavoir Moderne Parisien et au théâtre du Chaudron, à Tête de Mur, mis en scène par Catherine Verlaguet au Théâtre Romain Rolland de Villejuif, ainsi qu’à La Petite Catherine, mis en scène par Florian Sitbon au Théâtre du Jardin. SANS, son solo chorégraphique autour des 5 étapes du deuil, mis en scène par Camille Chamoux, a été accueilli en résidence à Micadanses Paris et présenté au Ciné Théâtre 13 et au théâtre de Mains d’oeuvre en janvier 2008. En 2009, elle crée J’Attends Madeleine, pièce dansée pour quatre acteurs, accueillie en résidence à micadanses. En avril 2010 elle présente Un boxeur a plus de chances qu’un artiste d’atteindre son adversaire dans le cadre de sa création chorégraphique au Théâtre Romain Rolland de Villejuif.