Vitry-sur-Seine.

Direction pédagogique Florian Sitbon Florian Sitbon

École / Cycle de formation Niveaux 1 et 2 / Cycle de formation Niveau 3 / Concours / Contact
<
Mouriéras

retour

Voir tous les professeurs et intervenants

Claude Mouriéras

Jusqu’à la fin des années 1980, Claude Mouriéras est photographe puis directeur de la photographie avant de réaliser en 1983 la captation du ballet Daphnis et Chloé de Jean-Claude Gallotta puis en 1989 Montalvo et l’Enfant, son premier long métrage présenté la même année à Cannes lors de la Semaine Internationale de la Critique et récompensé par le Prix Georges-Sadoul 1989. Son troisième film, Dis-moi que je rêve obtient le prix Jean-Vigo en 1998 et le Golden Precolumbian Circle au festival du film international de Bogota. Son dernier film, Tout va bien, on s’en va est, quant à lui, projeté en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2000.

Claude Mouriéras est également l’auteur de courts-métrages et de documentaires, notamment pour la télévision. Axés sur des créations chorégraphiques, il a ainsi réalisé Un chant presque éteint, Nuit de Chine. Il signe également des portraits de la pianiste Hélène Grimaud, du chef d’orchestre Jeffrey Tate, du peintre Jacques Monory et, avec L’Écrivain, le peintre et le funambule, les rencontres et les dialogues de Jean Genet avec Alberto Giacometti. En 2002, il participe à la création du collectif de cinéastes « Tribudom » qui permet à des habitants des quartiers de l’Est de Paris de réaliser des courts-métrages.

Entre 2002 et 2008, il réalise trois documentaires qui mettent en scène à chaque fois des femmes : Le prêt, la poule et l’œuf, Le voyage des femmes de Zartalé (film récompensé par un fipa d’argent au festival international des programmes audiovisuel de Biarritz) et Kady, la belle vie. Après la réalisation de l’adaptation cinématographique de Partage de midi en 2009 et d’un film pour la télévision avec des Comédiens-Français (Meurtre en 3 actes en 2012, Grand Prix au Festival du Film de La Rochelle), il met en scène en 2013 au Théâtre du Vieux Colombier L’Anniversaire d’Harold Pinter avec la troupe de la Comédie Française. En 2014, il travaille au projet de film documentaire Omid, tourné dans la région de Bamyan en Afghanistan. Depuis 2011, il est porteur d’un projet d’école nationale de cinéma ouverte sur la diversité en région Rhône-Alpes.